Laryngoplastie ou Chirurgie de réduction de la pomme d'Adam

Féminisation faciale
-
par Xavier Lachiver
créé le
29/08/2017
, modifié le
14/09/2017
PARTAGER

Le but de cette intervention est de diminuer la visibilité du cartilage thyroïde à la partie haute du cou, l'importance de la réduction est limitée cependant par le niveau des cordes vocales qui ne doivent pas être concernées par ce geste (il s'agit d'un geste purement esthétique  qui ne modifie en aucun cas la voix). Un scanner pré-opératoire permet d'étudier le niveau des cordes vocales.

Elle peut s'associer aisément avec d'autres gestes comme une plastie fronto-orbitaire ou une rhinoplastie afin de limiter les interventions.

Technique chirurgicale :

- sous anesthésie générale car une déglutition rend mobile le larynx et l'anesthésie locale est trop inconfortable

- l'incision cutanée est située le plus haut et décalé possible dans l'angle cervico-mentonnier ce qui la rends très peu visible

- le cartilage est diminué dans une proportion variable dans sa partie supérieure 

Suites opératoires :

- une hospitalisation de 24 heures est nécessaire

- un fil en surjet est enlevé au bout d'une semaine, pas de douleur post-opératoire

- un massage de la cicatrice pendant un mois et le port d'un pansement siliconé sont souhaitables

Risques opératoires :

- hématomes et surinfection locale

- adhérence de la cicatrice au larynx visible lors de la déglutition

Résultats d'une Laryngoplastie :

aspect pré-opératoire

  

aspect post-opératoire

  

aspect pré-opératoire

aspect post-opératoire