Généralités & féminisation du visage

Féminisation faciale
-
par Xavier Lachiver
créé le
29/08/2017
, modifié le
03/09/2017
PARTAGER

La chirurgie de féminisation du visage dit ffs

La féminisation du visage est une  demande fréquente essentiellement dans une démarche transgenre homme - femme ou transsexualisme homme - femme (mtf).

Elle est également appelée FFS : Facial Féminisation Surgery.

Certains aspects et traits du visage ont des caractères masculins :

- la ligne d'implantation des cheveux haute et en forme de "M" alors qu'elle est plus basse et forme d'arc chez la femme

- les bosses frontales et les arcades osseuses péri-orbitaires sont plus marquées, (chez la femme le front est plus droit et les reliefs moins marqués)

- la ligne des sourcils est plutôt droite et épaisse et en regard du rebord de l'orbite, chez la femme les sourcils sont plus arqués et situés au dessus du rebord orbitaire

- le nez est large avec un angle naso-frontal haut situé et plus fermé que chez la femme, l'angle naso-labial est plus faible avec une impression de chute de la pointe de nez

- la mâchoire est plus carrée avec une palette osseuse évasée et elle est plus large par la proéminence des angles mandibulaires , le menton est également carré et plus marqué

- au niveau du cou, la pomme d'Adam est plus visible

Les différents types de gestes et/ou d'interventions au niveau de la région cervico-faciale sont réalisables en fonction des souhaits de la patiente, ces gestes sont réalisés de façon isolée ou alors  en  différentes étapes qui seront définies lors des différentes consultations pré-opératoires médecin/patient.

Quelques résultats chirurgicaux après une ou plus souvent plusieurs interventions :

 avant intervention  

après une première intervention : nez + menton

  

après une 2° intervention : plastie fronto-orbitaire

                   

Ces interventions doivent être décidées d'un commun accord avec tous les praticiens concernés, cependant dans tous les cas elles ne doivent  pas être réalisées dans l'excès aboutissant à une transformation trop importante d'acceptation difficile, mais plutôt être réalisées en harmonie avec la personnalité de la patiente aboutissant à une meilleure acceptation  de soi-même.

Le plus souvent ces interventions agissent sur les structures osseuses afin d'atténuer la structure carrée du visage afin de l'ovaliser, l'action sur les tissus mous vient en complément du geste osseux.

avant intervention                                  intervention 1 (menton/paupière/lipofilling)

intervention 2 (mask, pommettes, laryngoplastie)            intervention 3 (plastie nez, lèvre)

Parmi ces interventions  on isole essentiellement :

- la rhinoplastie de féminisation essentiellement en affinant la pyramide nasale et en remontant la pointe du nez, associée éventuellement  à un renforcement des pommettes, c'est souvent l'intervention fondamentale de la transformation et par laquelle on débute,
le travail du tiers inférieur du visage par le modelage de la mandibule soit afin de diminuer la projection du menton  et son aspect carré masculin soit afin de diminuer  les angles des mâchoires inférieures associé éventuellement à un mini-lifting cervical de remise en tension musculaire

-  le travail du tiers supérieur du visage par la diminution des bosses frontales et des arcades sourcilières et une diminution de la hauteur du front et une modification de la ligne d'implantation des cheveux associée éventuellement à une élévation de la hauteur des sourcils , les gestes peuvent aller de simples injections de toxines ou des implants de cheveux,  jusqu'à un mask-lift chirurgical ou plastie du bandeau fronto-orbitaire

- la chirurgie de la pomme d'Adam, la laryngoplastie par cervicotomie afin de diminuer la procidence du cartilage thyroïde ou pomme d'Adam

Il est très difficile de totalement scinder la féminisation du rajeunissement purement esthétique ou  de la correction de disgrâces .
C'est pourquoi à ces différentes interventions de féminisation on peut  ajouter  des gestes non spécifiques  notamment :

- une lipostructure ou des injections d'acide hyaluronique  permettant d'augmenter le volume des pommettes  ou de diminuer le volume des sillons naso-géniens,

-  des injections de toxine botulique au niveau du front afin de diminuer les rides d'expression qui augmentent  la sévérité du regard et qui permet également de légèrement surélever les sourcils

- des greffes de cheveux, une épilation des sourcils ou un tatouage permanent

- une augmentation de volume des lèvres  par des injections d'acide hyaluronique ou par injection de graisse éventuellement comme geste complémentaire  au décours d'une intervention ou un lifting de la lèvre supérieure permettant de rétablir la proportion entre la lèvre rouge et la lèvre blanche

- une diminution de la taille des pavillons d'oreille

Dans la féminisation d'un visage se mêlent donc de multiples procédés qui ont tous une place éventuelle .

La dermatologie pour la pilosité ou les greffes de cheveux ou le laser cutané, la médecine esthétique par des injections de produits type acide hyaluronique ou  botox , et la chirurgie plus ou moins importante en fonction de ou des gestes envisagés.

avant intervention

après intervention 1 : plastie fronto-orbitaire et lipofilling :

après intervention 2 :  rhinoplastie et génioplastie

avec port de supplément capillaire